Créer son entreprise à l’étranger : Avantages & inconvénients

Creer-son-entreprise-a-letranger
Sommaire

Créer son entreprise à l’étrange pour bénéficier d’une fiscalité attrayante

Le premier avantage qui motive de plus en plus d’entrepreneurs pour créer leur entreprise à l’étranger est l’optimisation fiscale. La création d’une « entreprise offshore » permet en effet de bénéficier d’une fiscalité intéressante. Il existe de nombreux pays offrant des souplesses fiscales aux entreprises qui veulent s’implanter sur leur sol. En quête de nombreux investisseurs, ces pays n’hésitent pas aujourd’hui à mettre en place des politiques qui facilitent la création d’entreprises par les étrangers sur leur territoire.

À ce titre, la fiscalité est un paramètre essentiel sur lequel ils travaillent, sachant combien les entrepreneurs en tiennent compte pour s’internationaliser. Votre entreprise sera donc installée dans un paradis fiscal appliquant une faible fiscalité aux bénéfices qui y sont déclarés. Cela permet donc aux entrepreneurs de rentabiliser considérablement leur chiffre d’affaires. La création d’une telle société demeure légale tant que les activités qu’elle mène sont bien réelles, approuvées et que les bénéfices sont bien déclarés dans le pays en question.

Parmi les pays les plus attractifs pour créer une société offshore, on retrouve notamment :

  • le Royaume-Uni,
  • les USA,
  • le Luxembourg,
  • le Liechtenstein,
  • Singapour,
  • la Chine (Hong Kong),
  • les Émirats arabes unis.

Quel que soit le pays étranger dans lequel vous choisissez de créer votre entreprise, songez à bien vous renseigner au préalable avant de vous lancer dans votre projet.

Il est facile de faire des affaires quand on créer son entreprise à l’étranger

La facilité de faire des affaires dans certains pays étrangers peut être décisive dans votre souhait d’implanter votre entreprise à l’international. Au-delà de la fiscalité, certains pays possèdent en effet un environnement propice aux affaires. Par exemple, le Royaume-Uni fait partie des pays au monde qui facilitent plus le cadre des affaires (selon la Banque Mondiale). Ce pays offre de nombreuses opportunités dans divers domaines, de l’industrie à l’informatique.

creer-son-entreprise-a-letranger

Comparativement à d’autres pays d’Europe et du monde, il y a moins de contraintes à créer une entreprise sur le sol britannique. En plus, certains pays étrangers vous offrent la possibilité de recruter des employés qualifiés. À cela s’ajoutent la disponibilité des infrastructures et le cadre juridique évolué que garantissent certains pays, aussi bien en Europe que dans le reste du monde.

La diversification : limitez les risques

Parmi les avantages à créer son entreprise à l’étranger, on retrouve aussi la diversification. Cela représente la possibilité pour les entrepreneurs d’exploiter d’autres opportunités pour réaliser du chiffre et augmenter leur patrimoine. Tous les domaines n’offrent pas les mêmes opportunités et le pouvoir de rentabilité. Les divers placements ne réagissent pas aussi de même façon aux fluctuations des marchés, aux crises, aux événements mondiaux, etc.

Les chances de réussite des secteurs et activités sont donc disparates. La conséquence logique de la diversification consiste à réduire les risques de perte d’argent. Le fait de diversifier vos placements et les secteurs sur lesquels vous vous positionnez vous permet de limiter le risque de perdre de l’argent. Pour ce faire, il est important d’implanter quelques-unes de vos activités à l’international. Ainsi, vous allez vous construire un portefeuille exposé à un très faible risque global de perte.

Créer son entreprise à l’étranger donne accès à de nouveaux marchés

creer-son-entreprise-a-letranger

En créant votre entreprise à l’étranger, vous vous donnez la possibilité de toucher de nouveaux marchés. Vous pourrez ainsi proposer vos produits et prestations à de nouvelles cibles, dans d’autres devises. Implanter sa société à l’étranger est un excellent moyen d’accroître ses bénéfices. Concernant les nouveaux marchés, il existe plusieurs alternatives selon votre domaine et vos ambitions. Par exemple, vous pouvez cibler un pays développé dont l’économie et les marchés financiers sont solides.

Songez aussi aux pays à économie intermédiaire ou frontière. Même s’ils sont risqués, ils sont toutefois des marchés à forte croissance. Le fait d’avoir accès à de nouveaux marchés est crucial pour les entrepreneurs : il s’agit d’un gros avantage pour l’atteinte de leurs objectifs. En plus, avec l’évolution des modes de consommation, il est primordial pour l’entrepreneur d’exploiter les nouveaux relais de croissance.

Créer son entreprise à l’étranger améliore l’image de marque

En créant des démembrements de votre entreprise à l’étranger, vous allez en améliorer l’image de marque. En effet, l’internationalisation change la façon dont vos clients vous voient. C’est la preuve d’une société innovante et ambitieuse qui veut conquérir de nouveaux marchés, un business qui marche.

Grâce à l’internationalisation, notamment dans un pays anglophone, les entrepreneurs augmentent la popularité et la notoriété de leur enseigne. Cela met leurs cibles en confiance. Elles sont plus enclines à recourir à vos services et vos possibilités de croissance sont donc plus grandes.

Quelles sont les étapes pour Créer son entreprise à l’étranger?

Pour créer votre entreprise à l’étranger, vous devez respecter plusieurs étapes. Contrairement à une entreprise franco-française, la création d’entreprises à l’étranger comporte beaucoup d’éléments de difficultés. Vous devez donc suivre une sorte de « processus » pour créer votre société en toute tranquillité. La première étape consiste à déterminer dans quel pays vous souhaitez créer votre entreprise.

Actuellement, les pays ciblés sont ceux d’Europe de l’Est et d’Asie du Sud-Est. En effet, les pays émergents intéressent beaucoup les entreprises qui désirent se développer au-delà de leurs frontières.

creer-son-entreprise-a-letranger

Selon la Banque Mondiale, les pays les plus convoités par ce type de création d’entreprises sont entre autres le Danemark, Singapour, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis. Pour faire le bon choix, il faut prendre en compte plusieurs facteurs comme :

  • le cadre fiscal,
  • le cadre juridique,
  • les caractéristiques du marché intérieur,
  • les habitudes locales de consommation,
  • le marché de l’emploi,
  • le climat,
  • les perspectives de développement.

En d’autres termes, tout dépendra de vos attentes et de vos besoins. Une fois ce choix effectué, il convient ensuite de s’informer correctement sur le pays. Cela signifie que l’entrepreneur devra étudier minutieusement la réglementation applicable en ce qui concerne la création d’entreprises, le droit du travail local, l’état des différents marchés, la réglementation fiscale du pays, la culture locale et plus généralement l’économie du pays en question. Étant donné que les démarches et les mœurs varient selon les pays, il serait inopportun de ne pas se renseigner précisément sur ces points importants.

Vous pouvez aussi vous diriger vers les Centres de Formalités des Entreprises ou CFE qui sont aptes à répondre à toutes vos questions. Après avoir effectué toutes ces démarches, il ne vous reste plus qu’à créer votre entreprise dans le respect du droit applicable bien évidemment. Ainsi, il faudra se renseigner sur la durée du droit de séjour, les organismes à contacter pour démarrer la procédure, la forme juridique la plus adéquate, les droits existants de gestion de l’activité future, la réglementation de l’activité et la responsabilité applicable en tant que gérant.

Selon la législation, la création d’entreprises à l’étranger répond, bien évidemment, à de nombreuses normes. En effet, l’internationalisation ne se fait pas comme cela. Tout d’abord, le droit international entre en vigueur. Vous devrez donc vérifier s’il n’y a pas une convention fiscale (ou autre) entre la France et le pays où vous désirez vous installer. Compte tenu de cette existence ou non, vous allez pouvoir déduire la forme juridique à retenir, les modalités de rapatriement des bénéfices, les coûts d’implantation, etc.

Ensuite, il faudra prendre en compte le droit interne applicable au pays ciblé. En effet, des contraintes spécifiques n’existant pas sur le sol français s’imposent dans certains pays. On peut citer par exemple la création obligatoire d’une filiation comportant un actionnariat local d’un niveau prédéfini. Vous devrez aussi définir la structure d’implantation adéquate (filiale ou succursale) pour la doter ou non de la personnalité morale, mais également pour éviter les coûts trop importants ou encore limiter ou non la flexibilité concernant la France et le pays étranger en question.

Dans quel cadre légal s'inscrit la création d'entreprises à l'étranger

Le fait de posséder une filiale, donc la personnalité morale, permet aussi une facilité d’organisation concernant des flux commerciaux et financiers, offrant alors une sécurité renforcée et une optimisation fiscale. Pour finir, vous devez faire attention au fisc français. En effet, ce dernier autorise à condamner les entreprises qui auraient créé des filiales seulement dans un but fiscal (article 209.B du Code général des Impôts). L’entreprise se doit alors de prouver qu’elle a conclu d’autres transactions avec des entreprises basées à l’étranger tout en respectant le principe de pleine concurrence.

Comme vous l’aurez constaté, la création d’entreprises à l’étranger est une option très intéressante pour les entrepreneurs. Ce projet ambitieux vous permettra d’augmenter vos chances de succès, car ses avantages sont nombreux. Vous avez en effet la facilité de faire des affaires à l’étranger et vous avez également accès à de nouveaux marchés. En implantant votre entreprise à l’étranger, vous bénéficierez des avantages fiscaux dans de nombreux pays tels que le Luxembourg, les États-Unis, Singapour et Hong Kong.

Vous souhaitez investir avec nous ?

Réservez un appel gratuit avec un membre de notre équipe pour investir dans des sites internet rentables et générer des revenus passifs à nos côtés.

Je réserve un appel gratuit

Réservez votre appel gratuit pour investir dans des sites Internet lucratifs.

D’autres ressources intéressantes…

Bannière Cession de site Web

Cession de site web

L’univers d’Internet a révolutionné la façon dont nous menons nos activités commerciales. Aujourd’hui, les sites

bannière pour vente de site internet e-commerce

Vente de site e-commerce

La vente de sites e-commerce en ligne est devenue un levier incontournable pour optimiser vos

Avis Bourse direct

Avis Bourse Direct

Bourse Direct est bien positionné dans le paysage des courtiers en ligne, offrant une gamme